top of page

Accompagnement PME dans la transformation digitale : 3 points de résistance.



Point de résistance 1 : L’incertitude par rapport aux coûts. 


Pour ce qui  est de l’accompagnement PME dans la transformation digitale, une préoccupation commune entre les propriétaires de petites entreprises lorsqu’il s’agit d’engager un consultant en TI provient de l’incertitude par rapport aux coûts associés à ces services. Très peu de consultants indique le prix de façon claire sur leurs sites web. Cela peut mener à une certaine inquiétude d’être facturé en trop ou de faire des dépenses qui ne sont pas nécessaires. 


Engager un consultant demeure cependant un avantage plus économique que l’embauche d’une équipe interne de TI. Par exemple, selon Glassdoor, le salaire moyen d’un CTO de Montréal est de 146 687$ par année, et ce, avec des suppléments de rémunération pouvant aller jusqu’à 23 489$. C’est énorme. 


Pour les petites entreprises qui ne possèdent pas un budget assez gros pour maintenir un département TI complet, faire appel à un consultant pour des besoins spécifiques peut s’avérer plus rentable. Comme engager un CTO (Directeur des Nouvelles Technologies)  peut être une dépense considérable. 


De plus, à la grande surprise de certains propriétaires d’entreprises, les services de consultation peuvent être moins coûteux qu’ils le pensent. Prenons, par exemple, le salaire moyen d’un administrateur TI à Montréal est de 66 698$ par année, alors que celui d’un employé de support technique est de 49 184$ par année. 


En comparaison, les honoraires d’un consultant peuvent être plus abordables ! Bien que cela soit économiquement avantageux, c’est aussi d’offrir des solutions de hauts niveaux sur mesure afin de répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise, en plus d’une évaluation diversifiée et une expérience variée grâce à une équipe d’experts.


Point de résistance 2 : Accès soi-disant suffisant aux outils numériques.


Plusieurs propriétaires d’entreprises pensent probablement qu’ils possèdent déjà tous les outils numériques nécessaires et peuvent donc se passer des services d’un consultant. Les fournisseurs de logiciels TI mettent souvent en avant la simplicité d’utilisation de leurs produits. Cela peut aveuglément donner l’impression aux entreprises qu’elles n’ont pas besoin d’aide extérieur. 


Par conséquent, avoir les outils en sa possession ne garantit pas forcément une utilisation optimale ou une stratégie numérique cohérente. Élaborer une stratégie numérique globale qui favorise la création d’un écosystème fluide et ordonné. Voici une autre raison d’engager un consultant. Ceci ne se limite pas juste à apporter une solution ponctuelle à un problème spécifique. 


Comme le dit le proverbe, « Posséder un pinceau ne fait pas de vous un artiste accompli comme Van Gogh. » De même, posséder des outils numériques ne garantit pas le succès dans leur utilisation.


Point de résistance 3 : Sous-estimer le besoin de la transformation digitale.


Avoir une transformation digitale poussée n’est peut-être pas un besoin essentiel pour certains propriétaires d’entreprises. Quelques-uns se contentent d’un simple outil de calendrier pour encadrer leur clientèle, par exemple. 


Toutefois, la véritable question est de savoir comment communiquer avec les clients avant, pendant et après leur interaction avec l’entreprise. La numérisation est certes l’adoption d’outils, mais bien plus également ! Cela concerne aussi l’optimisation des processus, l’automatisation des tâches et l’amélioration de l’expérience client. 


Les outils numériques peuvent servir de levier puissant pour la croissance de l’entreprise, en permettant une meilleure mesure de la performance, d’une collecte et d’une analyse de données plus efficaces, ainsi qu’une prise de décision plus judicieuse. 


Embaucher un consultant en TI peut aider les propriétaires d’entreprise à comprendre l’impact potentiel des outils numériques sur leur entreprise, à leur apprendre les meilleures pratiques et les accompagner dans leur transformation digitale. 


Pour conclure, il est important d'envisager les avantages éventuels d’une telle collaboration, bien que les propriétaires de petites entreprises puissent avoir des réticences à embaucher un consultant en TI. Profiter d’un programme du gouvernement  fédéral canadien qui subventionne l’accompagnement PME dans la transformation digitale.


Ceux-ci peuvent apporter une évaluation spécialisée, une approche personnalisée et un point de vue externe précieux, afin d’aider les entreprises à surmonter les obstacles, à optimiser leur utilisation des outils numériques et à accélérer leur croissance.

Comments


bottom of page